Une après midi dans le sucre, le beurre (en grande quantité), à tourner autour du four, l'ouvrir, le fermer, pour.....

un bien piétre résultat.

bredele2

Trop cuits (ou pas assez), en tout cas moches, très moches, très très moches mais pas si mauvais pour finir.

(Même les photos sont moches tellement nous étions affligées)

La grande honte pour ma chère nièce qui en a promis à beaucoup (trop) de gens...

On remet ça dans 15 jours (après avoir noté toutes nos faiblesses pour les corriger).

Si d'ici là quelqu'un a la référence d'un livre type "les Bredele pour les nulles", nous sommes preneuses !!!

(sinon c'est pas demain qu'on pourra les offrir ou que quelqu'un voudra venir manger chez moi)

Notez en passant, sur l'image du milieu en haut, la création originale du crottin de Toulon qui s'affaisse lamentablement en cuisant, sorte de Bredele à pâte innovante (on a mis tout ce qu'il y avait sur la table) qui a valu la mort de la douille (pâte dure = à ne pas spritzer).